7 qualités et croyances pour réussir dans la vente

Fredéric Vendeuvre

> Publié le 20 août 2008
Par

     

11 commentaires

Quelles sont les qualités pour réussir dans la vente?

 

 

C’est un exercice très périlleux que de chercher à décrire un bon profil de commercial mais nous nous y sommes risqués  dans un passage « clin d’oeil » de l’introduction de notre ouvrage Le grand Livre de la Vente.  En effet, souvent nos clients nous questionnent sur ce sujet. Nous rencontrons régulièrement de grands chasseurs de tête qui répondent avec une grande aisance à cette question. Pour notre part, plus nous faisons ce métier, plus la question nous paraît difficile. Mais il n’est pas question ici de se dérober. Certaines écoles américaines, vont assez loin dans l’idée que l’inné est déterminant. Cette logique est parfois « limite » à nos yeux. Néanmoins, nous considérons tout de même que certains talents sont partagés par les meilleurs. Aussi avancerons-nous 7 qualités et croyances principales que nous avons pu observer de façon très récurrente parmi les meilleurs professionnels de la vente que nous avons croisés. On peut très bien réussir dans la fonction commerciale sans toutes les partager. Mais c’est plus dur…

Une capacité à faire fi des préjugés

Une aisance naturelle pour assumer le regard et le jugement de l’autre qui va de paire avec une grande confiance en soi.

  • Si vous avez peur d’être jugé tous les jours, alors choisissez un métier moins exposé aux regards.

 

Une énergie forte et bien ciblée

 

Une capacité à évaluer le juste niveau d’effort pour un résultat escompté (par exemple à accélérer quand il faut accélérer) et/ou avoir un ordre des priorités naturel qui leur permet de mieux gérer leur temps. D’ailleurs, ne dit-on pas que les meilleurs font ce que les autres n’ont pas le temps de faire !…

  • Si vous pensez que travailler et faire des efforts suffit pour obtenir des résultats alors choisissez une profession libérale, ou un commerce, ou les résultats sont strictement proportionnels à vos efforts…

Un Goût certain pour la compétition et surtout de la victoire

Il faut aimer gagner, aimer se dépasser, aimer faire la différence.

  • Si la compétition vous ennuie ou si vous trouvez que c’est puéril alors engagez vous dans l’administration (mais attention dans les concours du service public il y a beaucoup de compétition aussi …)

Une Capacité à prendre de la distance

 

Une facilité à prendre de la distance, analyser une situation avec recul et humour pour ne pas subir une pression forte et immédiate du client ou du résultat. Dans la vente il faut apprendre à vivre avec l’aléa et des éléments qu’on ne contrôle pas.

  • Si vous aimez tout contrôler alors engagez vous dans la police, ou l’armée.

Le Goût et le talent de la dialectique

 

Les capacités d’écoute sont un plus indéniable. Mais si au départ on n’a pas le goût du langage oral, du débat contradictoire, de la métaphore, la tâche devient compliquée.

  • Si la communication est pour vous un effort, alors devenez DSI, ce sera perçu comme une qualité.

De l’humilité et une volonté réelle de progresser

Plus on vend, plus on a d’affaires mais paradoxalement plus on a d’affaires, plus on connait d’échecs. Et donc plus on cultive une sagesse de la modestie devant la performance. Comment continuer à progresser et profiter de chaque échec pour s’améliorer ?

  • Si vous pensez déjà que vous n’avez plus rien à apprendre alors faites de la Politique.

Une forte Résistance à l’échec

Churchill disait à propos de la réussite, qu’elle dépend de sa capacité à rebondir échec après échec sans perdre son enthousiasme. C’est exactement ce qu’on peut attendre d’un vendeur. La capacité à se concentrer sur ce que l’on a à faire (le chemin) sans être tétanisé par le résultat à atteindre est une qualité essentielle. De même que le rebond après une défaite.

  • Si vous ne supportez par l’idée de la défaite alors choisissez la comptabilité.

 

Allez, Bon business à tous !

Frédéric Vendeuvre

 

 

 

Commenter cet article

Commenter cet article :
  • *Champs obligatoires

11 Commentaires

Le 28 février 2009 à 0:58
alexandre a dit :

Tel que le livre  »Bien Naviguer en Vente » de Réjean Provost.

1) Forte personnalité;
2) Fierté par rapport à ses réalisations;
3) Forte confiance en soi;
4) Respectueux;
5) Capacité de s’auto-organiser pour atteindre des objectifs;
6) Désir profond d’atteindre l’indépendance financière;
7) Aucune rancune;
8) Goût prononcé pour le perfectionnement;
9) Excellente écoute;
10) Volonté tenace de réussite.

Pour les détails du livre : wwwnaventec.com

Alexandre Provost ing, LEED AP

Le 2 septembre 2010 à 23:28
David a dit :

Bonjour,
Pour suivre le commentaire d’Alexandre, tiré du livre de Réjean Provost, j’ajouterai que dans la pratique, la vente est naturelle. Qui n’a jamais dit à son ami : ‘tu devrais le faire, ou l’acheter, ou y aller, c’est trop génial !’?
Donc, c’est l’envie, la motivation, le désir, ce qui compte vraiment pour vendre, et non pas le fait d’imposer sa présence, personnalité, et son orgueil.
Je suis l’exemple vivant qui prouve que l’on peut vendre sans chercher une ambition démesurée…
Je suis à votre disposition pour d’autres échanges à ce sujet.
Bien cordialement,
David

Le 13 octobre 2010 à 17:48
Rachel a dit :

Bonjour David,
Le site est très intéressant.
Votre échange est aussi captivant.

Effectivement, l’envie et la motivation sont un élément crucial pour réussir dans la ventes et dans plusieurs domaines.

Ce qui est définie par forte personnalité dans le livre Bien Naviguer en Vente par l’auteur Réjean Provost n’est pas d’imposer sa précence mais, ce qui est définie par une forte personnalité est caractérisé par une personne qui a une force morale, de l’énergie et du courage. Ce qui rejoint votre point  » Humilité et volonté réelle de progresser ». L’individu qui progresse dans une carrière de ventes devra faire face à des refus et des échecs et sa force de caractère pourra le faire persévérer pour continuer.

Bien naviguer malgré les tempêtes!! Un défi de chaue jour!

Au plaisir d’échanger avec vous,
Bravo pour votre site!

Rachel

Le 20 novembre 2010 à 12:40
Lénaïc a dit :

j’adhère complétement à ces critères, ils sont incontournables pour la réussite de cette profession, bien entendu on retrouve un pourcentage plus ou mois différent dans chaque qualité.
pensez vous que ces qualités s’acquièrent par un apprentissage, ou doit on les avoir naturellement et les cultiver pour devenir meilleur.

lénaïc Morozof

responsable des ventes dans le négoce de matériaux

Le 21 novembre 2010 à 17:25
fred vendeuvre a dit :

bonjour question difficicle. Ces qualités sont pour bonne part liées à nos croyances personnelles issues de notre education et de nos expériences. Elles peuvent évoluer dans le temps , 1/3 par les rencontres et personnes de notre entourage proche qui peuvent nous aider, 1/3 par notre travail personnel et notre curiosié, 1/3 par les évènements de la vie voulus ou subis .

Le 17 août 2011 à 15:39
Grace FERGUSON a dit :

C’est vraiment bien vu concernant les qualités requises pour être un bon commercial mais tout de même caricatural pour les autres professions citées ! Il s’agissait, bien sur, de créer un contraste mais ce procédé manque d’une certaine d’élégance à mon sens. Et cela fait souvent partie de ce que l’on nous reproche à nous vendeurs : le manque de scrupules. Qu’en pensez-vous ?

Le 22 août 2011 à 11:23
fred vendeuvre a dit :

bien sûr je reconnais bien volontiers le caractère provocateur sur les autres professions afin de forcer le trait sur mon propos. Cela s’appelle un raccourci , de là à faire un lien al’élégance et le manque de scrupules. La littérature et le cinéma regorgent de personnages élégants et pourtant sans scrupules souvent fort sympathiques, tels arsene lupin.

Le 9 septembre 2011 à 12:32
Jean LEGRAND a dit :

Oui, les traits forcés sont un poil caricaturaux, mais on comprend facilement qu’il s’agit d’un ton volontairement exagéré. Le profil décrit est très juste !

Au passage, j’ai rédigé une fiche de technique de ventes, qu’en pensez-vous ?

http://www.youscribe.com/catalogue/manuels-et-fiches-pratiques/ressources-professionnelles/efficacite-professionnelle/techniques-de-ventes-286049

Le 24 mai 2013 à 23:03

[...] Quelles sont les qualités pour réussir dans la vente? C’est un exercice très périlleux que de chercher à décrire un bon profil de  [...]

Le 28 mai 2014 à 15:29
Celine a dit :

héhé, bien vu la grenouille lol et merci pour ce rappel intéréssant de ce qui devrait faire partie des impondérables pour etre un bon commercial, confiance en soi et persévérance avant tout, ca semble évident, aprés je pense quand meme qu’il y a malgré tout un peu d’inné… pas facile de vendre dun parapluie à un bédouin lol

Le 8 août 2014 à 8:42
Philippe a dit :

Je suis entièrement d’accord avec votre dernier point « une forte résistance à l’échec ». Le plus important est de persévérer et de savoir rebondir après un échec.

X
Cet article vous a plu? Partagez le!
Image-1-pour-7-qualités
http://www.legrandblogdelavente.com/