7 bonnes résolutions pour réussir votre rentrée commerciale !

Nicolas Caron

Publié : 25 août 2011
Par :

5 commentaires

 

Allez, zou !

Fini le farniente, back to business !

Pour la majorité des lecteurs du grand blog de la vente il est temps de repartir à la conquête de nouvelles affaires.

Le temps de la « rentrée des classes »  est aussi toujours un bon moment pour les bonnes résolutions qui contribueraient (si elles étaient respectées durablement) à renforcer à la fois son plaisir et son efficacité dans l’exercice des métiers de la vente.

Voilà donc une liste de 7 recommandations pour reprendre le chemin du business de la meilleure façon possible.

A vous de les faire vôtres si elles vous parlent, en vous souvenant d’une chose importante : L’important n’est pas ce qu’on sait… c’est ce que l’on en fait !

 

 

Gérez votre temps efficacement !

Gérer son temps efficacement

Les temps sont durs pour le business, ceci n’aura échappé à personne… Raison de plus pour bien distinguer activité et productivité.

Aujourd’hui, vous ne pouvez plus vous contenter de beaucoup travailler. Plus que jamais, il est important de faire le tri entre les activités qui vous permettent d’atteindre vos objectif et celles qui ne sont que dispersions inutiles et stériles.

Prendre la peine  d’identifier régulièrement et de supprimer toutes les tâches que nous nous sentons obligés de faire alors qu’elles n’impactent pas directement notre productivité commerciale permet de trouver des sources incroyables de temps à utiliser de meilleure façon.  Faites le test, et passez  vos activités quotidiennes au crible de la loi des 20/80. Vous aurez vite fait de vous rendre compte de ce qui vous rapporte vraiment et de ce qui vous distrait.

Pour garder le cap et appliquez durablement quelques principes clés d’organisation vous pouvez aussi vous inspirez des quelques conseils déjà donnés sur ce sujet et prendre le réflexe de « faire vos listes« .

 

Cultivez VOTRE différence !

cultivez votre difference


Aujourd’hui, dans la majorité des cas, la différence produit entre deux sociétés qui luttent sur un même marché est très faible. La décision se prendra plus sur la base de la relation, de la confiance, de l’impression de sérieux transmise par le commercial de la société X par rapport à celui de la société  Y  et moins par la différence produit entre les deux sociétés. Bien sûr, il y a des exceptions, mais la règle me semble quand même très largement établie.

En clair, comme le résume très bien Peter Sheahan (Flip: How to Survive and Thrive by Turning Your Business on Its Head) :  Business is personal ! One thing that has not changed in globalizing economy is that people want to do business with people they know, like, an trust.

Donc la question à travailler est : Que pouvez-vous faire pour que vos clients et prospects VOUS connaissent mieux, VOUS apprécient toujours davantage et VOUS fasse une confiance aveugle. Ce sont là des choses qui ne se décrètent pas, mais se méritent.  (notre prochain article vous donnera quelques réponses complémentaires à cette question…)

 

Osez être optimiste !

J’aime beaucoup ce schéma, publié récemment par Guy Kawasaki sur Google+. (ceux qui ne sont pas encore sur Google + et qui souhaite une invitation peuvent me faire signe en m’envoyant un mail ncaron@halifax.fr)

optimisme


Bon, c’est vrai, on peut se dire que cette vision est simpliste, mais finalement elle a le mérite de faire du bien aux angoissés chroniques… (je sais de quoi je parle…)

En effet, les temps sont durs et nous pouvons trouver tous les jours de multiples sources de frustration et d’énervement.

On peut accepter le trend général qui consiste à dire que tout est noir dans la vie pro ou on peut aussi faire le contraire et se focaliser sur les bons côtés.

C’est ce que font les gens qui ont une capacité au bonheur bien développée. Ils osent se focaliser sur les bons côtés. Je suis sûr que vous connaissez des gens comme ça. Ils arrivent toujours à voir le bon côté des choses.

Certains se disent qu’ils ne sont pas réalistes…

Effectivement ce sont des optimistes chroniques. Et alors? Vous connaissez la différence entre les optimistes et les pessimistes?

A la fin les pessimistes auront raison… Mais les optimistes auront mieux vécu! (et leur entourage aussi)

 

Prenez les choses avec humour


Il est intéressant de noter que les professions où l’on raconte le plus de blagues sont les professions les plus exposées au stress : urgentistes, pompiers, policiers, etc. Comme si pour ne pas se laisser happer émotionnellement par les situations extrêmes auxquels ces professionnels sont confrontés, il y avait une nécessité de garder par l’humour ou l’auto dérision une distance protectrice.

Laurent COMBALBERT (Le négociateur),  est un ancien membre du RAID. A l’occasion d’une conférence il nous confiait que le commun des mortels serait surpris d’entendre les blagues de potaches que les membres d’une équipe d’intervention peuvent échanger pendant une opération. Alors que les situations traitées sont extrêmes (retranchement de forcené, prise d’otage, etc.) Laurent COMBALBERT rappelle que l’humour, la dérision, « les blagues à 2  balles » sont des soupapes de décompression indispensables pour tenir mentalement et physiquement du début à la fin de l’opération.

Dans le domaine commercial, combien de situations tendues, potentiellement conflictuelles, liées à des objections ou des incidents, peuvent être résolues sans effort pour peu d’avoir le réflexe de dédramatiser par une pointe d’humour, un sourire, un clin d’œil. L’humour est un fabuleux outil de distanciation qui permet non seulement au commercial de garder la tête froide mais aussi d’amener le client à prendre un recul qu’il n’a pas au départ. C’est au final une économie d’énergie et de temps pour tout le monde. N’oublions jamais que ceci n’est qu’un jeu…

 

Cultivez votre expertise !



 

Faites de chaque jour une source d’apprentissage !

Lisez au moins un bouquin par mois, formez-vous régulièrement, échangez avec les gens qui ont réussi dans votre domaine, etc.  Pas le temps ? Dommage, car à ne pas progresser on finit par reculer…

Les experts disent qu’on met entre 15 et 18 ans pour parfaitement maîtriser son art, sa spécialité, son métier ! Donc nous avons tous de la marge… Le but du jeu consiste donc à agrandir régulièrement sa zone de confort quitte  à rechercher la difficulté, à viser l’excellence.

Plus vous serez bon dans votre domaine, plus vous y prendrez de plaisir et plus vos clients vous feront confiance.

Mais évidemment apprendre implique quelques efforts…  Comme toujours, dans ce domaine comme dans d’autres, ce qu’on obtient est le résultat de ses actions. Il n’y a aucune fatalité, tout le monde peut apprendre quelque chose chaque jour.

 

Osez aimer votre job !

Le dernier article du grand blog de la vente avant les vacances traitait justement de ce sujet et vous proposait 7 bonnes raisons pour aimer le métier de commercial. Je vous y renvoie et vous propose de le relire régulièrement quand vous oubliez…

N’oubliez pas que vous n’excellerez jamais dans une activité que vous n’aimez pas vraiment !

 

 

Quoi qu’il arrive faites de votre mieux !


Ceci est le dernier des 4 accords Toltèques, bouquin déjà commenté ici.

Quelles que soient les circonstances de votre vie, que vous soyez fatigué ou malade, si vous faites toujours de votre mieux, il vous est impossible de vous culpabiliser.

Faire de votre mieux signifie agir parce que vous en avez envie, et non pas parce que vous en attendez une récompense.  La plupart des gens font exactement l’inverse. Ils  n’agissent que lorsqu’ils espèrent une récompense, ne prenant aucun plaisir à ce qu’ils font. Ils ne font donc pas de leur mieux.

Faire de son mieux, dans tout ce que nous vivons est une excellente habitude. C’est une forme de croyance positive que de faire de chaque chose un rituel, une occasion de la faire le mieux possible. Que ce soit prendre une douche, dormir, faire du sport ou travailler sur un dossier difficile.

Je vous encourage donc à faire de votre mieux dans la mise en œuvre de ces quelques suggestions pour réussir votre rentrée commerciale et aller à la conquête de nouvelles affaires dans la joie et la bonne humeur !

 

Allez, bon business à tous !

Nicolas Caron

 

 

 

commenter cet article

commenter cet article :
  • *Champs obligatoires

5 Commentaires

Le 30 août 2011 à 16:23
farrugia francois a dit :

merci pour la régularité du blog et le contenu toujours décalé et vivifiant
FF

Le 30 août 2011 à 16:40

Merci à vous pour votre fidélité !
Bonne rentrée!

Le 31 août 2011 à 8:50
Frédérique Debout a dit :

Bonjour à tous et bonne rentrée également!
Nous pourrions rajouter, pour nos chers commerciaux adorés, et dans la continuité des 4 accords Toltèques: ne faites pas de suppositions et ne médisez pas sur vos propres suppositions. Dans le cadre de la prospection par exemple…

Le 31 août 2011 à 10:11

Merci pour vos articles toujours aussi pertinents! En avant la rentrée!

Le 2 septembre 2011 à 12:31
Alex CHHEAN a dit :

Merci pour cette article de qualité!

X
Cet article vous a plu? Partagez le!
Gérer son temps efficacement
http://www.legrandblogdelavente.com/